Un début d’été au parfum de Festival

Coucou!

Vous ne pouvez pas vous imaginer comment je suis contente d’enfin prendre le temps d’écrire sur le blog … 🙂 Cela m’apporte un plaisir immense…

L’été est enfin arrivé!… Synonyme pour beaucoup de plage et de farniente … Mais … ce n’est pas le genre de la maison. Ayant un chéri adepte des Festivals de musique, j’ai été piquée par la même mouche … J’ai la chance d’assister à pas mal de festivals de Toulouse, des environs et de plus loin … (je Twitte souvent pendant les festivals, si la couverture le permet, ce qui n’est pas toujours le cas, et je publie des photos sur Instagram).

Les deux derniers festivals en date: Le Festival Cruilla à Barcelone (6 et 7 juillet) et Les Déferlantes à Argelès sur Mer ( du 7 au 9 juillet). On a enchaîné les deux festivals, on a fait en voiture : Toulouse – Barcelone – Argelès sur mer – Toulouse.

Festival Cruilla 2013 à Barcelone, ce que j’ai vu, ce que j’ai aimé et pas aimé … :

Ce que j’ai le plus aimé:

J’ai aimé le cadre. Le festival a lieu au Parc El Forum. Emplacement précédemment destiné à une grande exposition et réutilisé régulièrement pour des événements. L’endroit est vraiment très grand, divisé en différents espaces et avec des gradins (mais personnellement je préfère être debout et danser 😉 ). En plus, c’est juste à côté de la mer.

Le Parc El Forum de Barcelone

.

Voici le programme du Festival:

.

Programme du Cruilla

Programme du Cruilla

.

Et pour les groupes… J’ai adoré ♥ revoir Suede. Ce n’est pas un groupe tout nouveau, il date de 1989 et je l’ai connu vers 1993-1994. J’adorais et je continue toujours, leur image glamour-kitch-rock, et leurs chansons biensûr.  J’avais eu la chance de les voir une première fois au Festival Bilbao BBK Live 2011. Ils remplaçaient Amy Winehouse, j’étais aux anges.

Voici la vidéo que m’a fait aimer Suede:

.

J’ai aussi aimé, moi, mon chéri, les amis et tout le public (qui s’était déchaîné en dansant sur la musique Balkanique), Goran Bregovic. Si vous ne le connaissez pas, voici la chanson préféré des Festivaleros! :

Goran Bregovic, Bella Ciao

.

Ainsi que Billy Bragg, le chanteur travailliste, et Trombone Shorty & Orleans Avenue excellent Jazz-soul-Funk,  Morcheeba avec sa voix et son rythme mélodieux et Tego Calderon, qui malgré le fait que je n’aime pas vraiment le reggae-ton, m’a fait sourire avec des rimes éloquentes.

Ce que j’ai le moins aimé …

Désolée pour les fans … et … tout ne m’a pas déplu en … Snoop Dogg (ou dernièrement Snoop Lion). Au fait, j’ai beaucoup aimé la musique, les chansons que je connaissais depuis longtemps mais … le show de filles hyper sexy qui dansaient d’une manière plus que suggestive (comme dans les vidéos) m’a déplu. Car, je vais vous choquer, mais … je n’aime pas vraiment l’image femme=objet sexuel. Je trouve que c’est sexiste et rabaissant pour les femmes … Mais ce n’est que mon humble opinion …

Autre point négatif, toutes les boissons étaient servies dans des verres en plastique non recyclable (alors que de plus en plus de festivals sont équipés de verres réutilisables et consignés) et avec  pratiquement aucune poubelle … Un peu de vent, et les verres partaient à la mer … :-(.

Puis nous avons pris la voiture jusqu’à Argelés-sur-Mer pour aller au Festival

Les Déferlantes, ce que j’ai adoré beaucoup et pas trop … :

Ce que j’ai beaucoup aimé:

Encore là, c’était le lieux, idyllique pour un festival: dans le parc du Château Valmy juste à côté du Camping où nous logions, et à côté de Collioure (magnifique et pittoresque village de pêcheur et éloigné tout le brouhaha).

Voici quelques photos

.

L’emplacement du Festival était relativement petit avec deux scènes. L’avantage c’est que l’on pouvait voir les deux scènes, sans se déplacer, juste en changeant l’angle de vision!  Puis le terrain étant en pente (comme dans un cirque romain), tout le monde (ou presque) pouvait voir.

Aussi, remarquable pour la taille du festival, l’Affiche, qui était vraiment de grande qualité:

Programme Les Déferlantes

Programme Les Déferlantes

.

Rien qu’avec les noms des groupes vous pouvez déjà imaginer … C’était vraiment super!

Mes grands préférés ont été par ordre de préférence:

Jaimiroquai, pas besoin de le présenter, il est juste le génie de la funk-pop-et une touche d’éléctro qui a crée son propre style aussi bien par sa musique, son style et ses pas de danse. Avec un arrière plan de ses supers clips de musique pendant toute la durée du concert, et un public enflammé qui a dansé sur toutes ses chansons.

The Hives (qui non seulement le chanteur a un super humour, juste regardez le lien, vous allez mourir de rire, mais en plus, j’adore leur pop et je n’ai pas arrêté de danser et sauter tout le concert),

Madness avec leur répertoire hyper connu et leur style déjanté,

Skip the Use, groupe français qui a gardé pas mal de punk de leur ancienne formation, avec une énergie incroyable (et j’ai déjà eu l’occasion de voir aux Papillons de Nuit, à Saint-Laurent de Cuves, Normandie, et Les Curiosités, à Toulouse),

Asaf Avidan, avec sa voix hypnotique et ses super chansons. Si vous ne le connaissez pas, sur le lien vous avez ses chansons. Je vous le conseille.

Ben Harper, un grand de la guitare, qui a joué comme un « vieux » du Blues et le tout avec beaucoup de charisme …

Charles Bradley, tout direct venu des années 70, excellente soul, et une interprétation qui m’a énormément fait penser à James Brown.

Iggy and the Strogges , un monstre de la scène, avec ses poses caractéristiques, son rock collant et la « danse » du bassiste avec sa guitare. Très digne à voir! 🙂

C2C : J’avoue que mon premier sentiment fut de déception quand je me rendis compte qu’une bonne partie du public de moins de 18 ans qui assistait un concert de Jamiroquai (juste avant C2C) était là juste pour voir C2C… Je me demandais comment cela serait possible: pour moi Jamiroquai est juste un génie. Et, je pensais qu’il le serait pour toutes les générations … Mais non… les temps changent.  Une fois mis cette désagréable sensation de côté, je me suis vraiment amusée pendant ce concert et l’ambiance était très bonne. En plus, ils ont fait un petit clin d’œil en remixant une chanson de mon idôle :-).

Voici quelques photos:

;

.

Ce que j’ai un peu moins aimé …:

Parce qu’il le faut bien… le Ying et le Yang … 😀

Les jours du Festival il a fait vraiment très chaud. Ce qui est super en été, si on est au bord de la plage ou de la piscine … J’ai juste trouvé que le premier jour était suffoquant de chaleur et de poussière. J’ai regretté que l’herbe (même déjà sèche) n’ai pas été précédemment arrosée pour éviter les nuages de poussière (dommage pour les allergiques).

Les toilettes avaient été toutes placées au même endroit, de l’autre côté, tout au fond du festival, et aucune à proximité.

Et pour le camping (Domaine Les Mimosas), les horaires de fermeture des douches: entre 18h et 20h… (soit l’heure où on sort de la piscine pour se préparer pour le soir, ou l’heure à laquelle on veut se rafraîchir de la chaude journée …)

La petite astuce:

Avec de telles chaleurs, dés le deuxième jour nous avons mis en marche le « plan fraîcheur ». Un plan vraiment très très dur à suivre 😉 : le matin plage, l’après-midi piscine, douche par la suite, le tout avant de partir au Festival. Attention, si vous êtes en camping, renseignez vous précédemment des horaires de fermeture des douches, pour ne pas être pris au dépourvu…

Pour bien finir ce post, une petite chanson de Jamiroquai pour la route:

.

.

J’espère que ce petit post vous aura donné envie de participer à la joie des festivals d’été…

A bientôt pour d’autres aventures,

Véro ♥

Publicités