Moi, quand je serais grande …

Coucou!

Quand on était petits on avait plein de projets en tête et de rêves… certains rêvaient d’être pompiers, d’autres vétérinaires, médecins, bénévoles pour une organisation humanitaire…

Quand je serais grande

Quand je serais grande

Certains ont pu concrétiser leurs projets et rêves et d’autres s’en sont un peu éloignés … si bien par faute de moyens ou d’encouragements …

C’est certainement très idéaliste ce que je vais dire, mais … Il n’est jamais trop tard !!!

C’est vrai, maintenant qu’on est grands, notre champ d’action est beaucoup plus important que quand on était petits. C’est nous qui prenons nos décisions, savons (ou essayons de savoir) ce qui est bien et ce qui est mal, et avons appris à que toute chose mérite et a besoin d’efforts, mais … Quoi de plus valorisant que de se donner du mal à mener à bien quelque chose si à la fin on y arrive? Et, même si on arrive pas … comme dit un vieux dicton espagnol: « le savoir ne prend pas de place ». En clair, toute expérience nous rend plus grands (et plus savants).

Alors, je me dis, que pour moi aussi, il n’est pas trop tard. Aujourd’hui j’ai la chance de travailler sur mon projet professionnel qui est aussi un projet de vie… Mais, ce n’est pas Tout. Je me suis toujours dit, et on m’a toujours appris (en paroles et en gestes) que ça ne sert à rien d’ AVOIR si on le PARTAGE pas.

benevolat

Quand j’étais petite (entre beaucoup d’autres) j’aurais aimé être vétérinaire, mais je n’ai jamais été très douée en math, puis à l’adolescence j’ai un peu perdu mon chemin et mon courage … J’ai essayé de me « rattraper » tout le long de ma vie ayant des animaux à qui donner mon affection et à qui prendre soin: Tequila, Baby, Itaca, Elvis, Fifi, Gaspar et tous mes poissons… J’ai essayé d’être la meilleure et la plus prévenante des maîtresses, et j’y suis arrivé plus ou moins bien, mais j’ai toujours essayé …

Le prochain pas (et je croise les doigts pour que cela arrive) est que, lorsque je pourrais gagner ma vie avec mon projet, je souhaiterais pouvoir soutenir financièrement et de manière régulière, une association de protection des animaux. Je sais que sans apporter de l’argent, je pourrais donner de mon temps en étant bénévole … mais je n’ai pas le courage. Je ne pourrais pas supporter voir autant de souffrance autour de moi, et surtout, ne pas pouvoir y remédier… donc, de me sentir impuissante … Je me dis, qu’apporter des fonds, permettront aux belles personnes qui s’occupent des animaux de pouvoir mieux prendre soin d’eux…

Voici quelques associations/fondations auxquelles je pense:

30 millions d'amis

SPA

Fondation brigitte-bardot

Igualdad animal

Voici la vidéo qui m’a poussé à écrire ce post:

Et vous, que serez vous quand vous serez grands? Quels sont vos projets?

A bientôt,

Véro ♥

Publicités